Ce contenu est également disponible en: Anglais Italien Espagnol

La Fondation Prem Rawat a étendu son programme Food for People* (FFP) dans les montagnes reculées du Népal, pour fournir des repas à 750 nouveaux enfants souffrant de malnutrition. Maintenant, la cuisine FFP a atteint sa pleine capacité et sert gratuitement 2 000 repas nutritifs par jour aux enfants sous-alimentés.

FFP a également construit des cuisines en Inde et au Ghana, qui préparent des centaines de milliers de repas aux enfants chaque année.

Au Népal, la cuisine FFP est à Tasarpu et maintenant, les repas sont livrés aux élèves de l’école secondaire Bageshwari située à 11 km de là, qui regroupe les élèves de 12 écoles primaires désirant poursuivre leurs études secondaires. La plupart d’entre eux vivent dans une grande pauvreté, aggravée par le terrible tremblement de terre qui a secoué la région en 2015. Déterminés à se forger un avenir, certains enfants font jusqu’à quatre heures de marche, le long des sentiers escarpés, pour assister aux cours.

« Même si nous mangeons avant de partir à l’école, vers 5 ou 6 h du matin, quand nous arrivons, notre estomac est vide, confie Rejendra Sunwar. Et lorsque nous attendons en rang sous le soleil sans rien dans l’estomac, certains d’entre nous s’évanouissent. En classe, nous somnolons et nos résultats sont faibles. »

Mais ces problèmes appartiennent désormais au passé, depuis que les élèves reçoivent des repas équilibrés et cuisinés selon les recettes locales. Le jour de l’inauguration, les habitants ont fêté l’extension du nouveau programme FFP par des chants, des danses et des discours chaleureux. Et les jours suivants, les éloges de la part des élèves, des professeurs, des parents et des responsables locaux ont continué. « On leur a offert une nouvelle vie, a déclaré Sunita Dong, la directrice de l’école de Bageshwari. Pour cela, je veux vraiment remercier la Fondation. »

Le programme FFP au Népal a démarré en 2009 au village de Tasarpu, et les excellents résultats ont encouragé les responsables locaux à le reproduire à Bageshwari.

À Tasarpu, la fréquentation scolaire est passée de 45 à 95 %, obligeant le gouvernement à construire de nouvelles classes. Les performances scolaires et extrascolaires ont considérablement augmenté, et de nombreux élèves ont obtenu leur diplôme de fin d’études. Des filles qui avaient abandonné l’école pour subvenir à leurs besoins, se sont réinscrites, ont réussi leur diplôme de fin d’études et sont entrées à l’université. La santé et les perspectives économiques des habitants se sont améliorées.

« Cette organisation considère que les gens méritent le respect, la paix et l’égalité, déclare Prem Dhungel qui supervise FFP Népal. Il s’agit non seulement de nourrir les enfants, mais aussi de jeter les bases d’une éducation et d’une vie prospère. »

Le programme FFP fait partie des moyens mis en œuvre par TPRF pour remplir sa mission de construire un monde de paix, une personne après l’autre. Des bénévoles de 75 pays participent à des actions pour aider les gens à vivre dans la dignité, la paix et la prospérité.

* Des repas pour tous.

 

Share this story

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail